Découvrir l'Humanité



2009 - 2012
  • Stacks Image 73362
  • Stacks Image 73364
  • Stacks Image 73670
  • Stacks Image 73865
  • Stacks Image 73867


Népal
avril à juin 2011

Charade

Mon premier va respirer l'air pur de sommets de plus de 8000 mètres
Mon second va se faire au fur et à mesure du tour des Annapurnas de cette chaîne himalayenne
Mon troisième est donné ici non par des vaches mais par des yaks

Mon tout est la nationalité des personnes que nous allons côtoyer sur des sentiers passant par le plus haut col du monde : le Thorong-La Pass à 5400 mètres !
Stacks Image 73677

De notre lit... à Pokhara

Pokhara, point de départ du fameux trek
avril 2011

Location de gants parkas et sacs de couchage pour tenter ce grand tour des Annapurnas. Minimum un mois à pied... Nous partons seuls, sans porteur, sans guide, et allons avancer à notre rythme. Le rythme de l'appareil photo est un excellent métronome. Il autorise non seulement d'être gourmand en images, dans et hors de l'objectif, mais il empêche toutes douleurs physiques. Le temps va être notre allié. Le prendre pleinement nous permettra d'aller plus loin et plus haut.

Stacks Image 73723

Pêcheur qui chaque matin remonte son filet au pied de notre hôtel

Quelques soucis...
Deux mois de patauge entre l'Inde et le Népal pour des cartes bancaires arrivées à la troisième tentative...
l'adaptateur-secteur de l'ordinateur défaillant depuis un mois...
et pour couronner le tout le disque dur a rendu l'âme !
Heureusement, une sauvegarde avait été faite, rien n'est perdu.

Grâce à un commerçant possédant peut-être le seul Mac de Pokhara dont l'adaptateur-secteur est identique au nôtre, nous partons avec une batterie chargée à 100% pour ce trek. Les cartes-mémoire de l'appareil photo et de la caméra seront vidées en passant par un disque dur externe... Seule solution du moment pour poursuivre notre périple.
Redescendant de ces montagnes, nous vous ferons un signe, nous l'espérons, de Kathmandou... mais trouver un centre agréé Apple au Népal n'est pas une mince affaire !

Stacks Image 73747

Photo prise depuis la terrasse de notre chambre... comment ne pas souhaiter aller voir de plus près !

Tour des Annapurnas...
mai 2011

En cinq semaines, 300 km à pied de montées, de descentes, passant parfois dans la même journée à plus de 1600 mètres de différence d'altitude pour vous ramener des images exceptionnelles de ces sommets enneigés.
Mais aussi des visages, des extraits de vie de Népalais vivant dans de rudes conditions. Le froid, le vent, la neige mais aussi le soleil, un soleil brûlant...
Des charges à dos d'ânes mais beaucoup à dos d'hommes pour achalander de petites échoppes...
Des moulins à prières dans ces villages proches de la frontière tibétaine...
Et le point le plus haut de ce circuit le passage du col du Thorong-La à 5416 mètres d'altitude. Petite appréhension... Notre sagesse des jours précédents pour une bonne acclimatation a été bénéfique. Aucun signe du mal des montagnes.
Nous avons même fait un pique-nique avec du fromage de yak là-haut dans ces espaces vus jusqu'alors uniquement sur photos !

Second extrême bonheur à vous faire partager puisque ni nos muscles, ni notre moral, ne posaient problème, celui du Sanctuaire des Annapurnas.
Et oui, à la fin du trek de 200 km, nous sommes remontés au cœur. Marche après marche, roche après roche, traversant des forêts insensées de rhododendrons, des ponts suspendus...
puis à 4000 mètres d'altitude des fleurettes, des primevères...
et ces maîtres des lieux à plus de 8000 à nos pieds !

Stacks Image 73767

Apercevez-vous Jacqueline au fond ?
(pas au fond du ravin !)

Stacks Image 73725

À 5000 mètres d'altitude, nous croisons et passons un moment avec cette grand-mère et ses deux filles.
Elles arrivent du Tibet !

Stacks Image 73861
Stacks Image 73684

Pèlerin hindou parti à pied depuis l'Inde avec juste une couverture et son bâton !

Stacks Image 73687

17ème jour, point culminant de la balade, le Thorong-La Pass à 5416 mètres

Stacks Image 73681

Pas tout à fait le point culminant…
nous avons poussé la grimpette sur une colline à côté, record augmenté d'une douzaine de mètres… 5428

Stacks Image 73759

Eau ruisselante sous une fine couche de glace

Stacks Image 73771
Stacks Image 73773

Encore quelques heures de marche pour arriver au premier hameau avant la nuit…

Stacks Image 73775
Stacks Image 73749
Stacks Image 73795

Coucher du soleil sur le Pisang Peak (6092 mètres)
depuis le hameau de Upper Pisang

Stacks Image 73800

Lever du soleil sur Annapurna 1 (8091 mètres)
depuis le camp de base

Kathmandou, la capitale
juin 2011

Stacks Image 73788
La page est tournée au sujet de l'ordinateur. Nous avons été très satisfaits par Apple à Kathmandou tant au niveau de leur accueil que de la réparation. Un adaptateur-secteur et le câble défectueux, reliant le disque dur, ont été commandés à Singapour. Par chance, le disque dur interne est indemne !
Une sauvegarde complète du système d'exploitation a maintenant été effectuée... À bon entendeur, salut !
Stacks Image 73805
Stacks Image 73783
Stacks Image 73790
 

Poème pour les Mamans

. 500ème jour de notre voyage, jour de la fête des mères

Ce texte plus particulièrement pour la maman d'Hubert
et ma fille, Barbara !!!
Une fille naît... elle n'est pas maman pour cela
Peut-être à ce nom elle n'aura jamais droit
Une fille naît... elle n'est pas maman pour cela
Cette fête est moins banale que l'on croit

Le mot maman n'est vraiment pas ordinaire
Il a une sonorité particulière
Chacune d'entre nous l'entend différemment
Au cours de la vie, ce mot maman

La première fois quand il est dit par son petit
Ou venant, à des kilomètres, de la voix chérie
Ou encore en mémoire quand celle-ci n'est plus
Ce mot maman est le plus doux que j'ai entendu

Extrait de la rubrique "Les petits mots amicaux"

En fouillant dans mes vieux cartons, j’ai retrouvé une vieille carte…15 ans ont passé… il est bon de vous savoir toujours sur la route. Bon d’entendre votre joie népalaise.
Le speech de Hubert avait un parfum d’accomplissement et le sourire de Jacqueline tout simplement… bouddhique.
Que vos pas vous apportent toujours plus de joie et de motifs d’émerveillement !
Fabrice

Lire avec des yeux émerveillés le récit de votre parcours.... moi qui suis un fan de montagne et qui ai fait du raid dans les Alpes, j'imagine le plaisir que vous avez dû ressentir d'autant plus que, vous, ce que vous avez vu c'est encore bien plus magique...
(j'espère que vos pieds ont bien tenu, les ampoules ça fait trop mal !)...
Je vous fais un ENORME bisou à tous les deux, même si Hubert pique un peu, c'est pas grave...
Envoyez moi encore de l'évasion, c'est pas une prison ici mais quelquefois on se sent un peu à l'étroit... et la seule fenêtre qui s'ouvre c'est le rêve et l'imagination...
Gros bi....
Patrick

Stacks Image 73863

et maintenant
un clic par ci… un clic par là…
à votre tour de leur sourire !

Stacks Image 73487

…et à vous de grimper !
12000 photos... 1200 clips vidéo... 3 cahiers...
Gourmandise d'images et de mots tout au long de ces 300 km ! Toutes ces vidéos pour vous mettre dans le vif du sujet...
…au cœur de la région des Annapurnas, ce massif de montagnes de l'Himalaya

 

Le temps d'une chanson avec Kouspou
- Région des Annapurnas -

 

Instants rares à plus de 5000m d'altitude
À deux pas du col le plus haut du monde, le Thorung-La (5416m) rencontre exceptionnelle, inespérée, avec ces dames Tibétaines... Merci à elles !

 

Jeunes porteuses de pierres
À près de 4000m d'altitude, à Ngawal, des villageois(es) portent des pierres pour la construction des murs de maison,
des toits-terrasses et des "mani" murets contenant les moulins à prières.

 

Le lac de glace
Le lac de glace au-dessus du village de Manang, tout au nord du tour des Annapurnas, perdu dans les montagnes,
1300 mètres de dénivelé pour y monter et autant pour en redescendre dans la même journée !
…et sur place quelques inquiétudes, la neige, le brouillard, nulle âme qui vive !

 

Dans une minuscule échoppe de Manang
Douceur et tendresse de ces deux bébés comme celles des mamans...

 

Le Thorong-La Pass
Retrouvons-nous dans le tour des Annapurnas au col le plus haut du monde, Thorung-La Pass, à plus de 5000m d'altitude !

Après Chomrong, en direction du camp de base des Annapurnas…
La pluie va se jouer d'eux mais ils vont ainsi faire, pense Jacqueline, la plus belle promenade sous la pluie de leur vie. Seule l'eau va parler sous toutes ses formes. Les gouttes de pluie lourdes et bruyantes sur leurs capuches, les mêmes gouttes semblant plus légères tombant sur les feuilles au sol ou encore plus douces sur la mousse. Le son de la rivière et l'eau du torrent qui tout à coup prend le dessus sur le tonnerre qui n'a pas dit son dernier mot. Le son de l'éclaboussure du pied maladroit dans la flaque d'eau fait lui aussi partie de cette musique liquide. Une musique accompagnant de magnifique façon cette gigantesque végétation allant en tous sens y compris en hauteur. Jacqueline se retourne souvent, levant le nez, si démesurés sont ces arbres. Une forêt vieillissante sans doute puisqu'aucun entretien n'apparaît et la coupe du bois est interdite. Mais quelle beauté naturelle, Jacqueline ne se lasse pas. Ils en oublient l'eau qui commence à les toucher, à passer au travers de leurs capes… Cependant, Hubert est triste de ne pas pouvoir sortir son appareil.
 

Méga trekking... Méga diaporama !
Du 1er au 36ème jour, le tour puis le cœur des Annapurnas...
plus de 300km de bonheur à pied, de rencontres amicales, de paysages extraordinaires, sans guide ni porteur !

 
 
 

La petite bête qui monte…
…pas très haut, mais quand même !

 

"Au revoir Népal"
Goodbye Nepali people…

. COMMENTAIRES DISQUS
Si vous n'avez pas d'identifiant Disqus, Facebook, Twitter ou Google, vous pouvez tout de même écrire un commentaire "en tant qu'invité(e)"...

- Cliquez dans "Commencer / Participer à la discussion" pour écrire votre message
- Ensuite sous votre message, renseignez votre nom, puis seulement votre courriel
- Cocher les cases suivantes, sauf la troisième si vous le souhaitez
- Cliquez sur la flèche pour valider votre commentaire

...et au bout du compte, Jacqueline et Hubert seront ravis de vous lire... et de vous répondre !

Photo Jacqueline et Hubert

© 1999 - 2021 Jacqueline Gout / Hubert Dan