Découvrir l'Humanité



2021 - 20xx

Vu par Jac

Jacqueline Gout

Laissons-nous voyager !

7 octobre à 2 h du matin, l'avion de la Compagnie Air Asia atterrit à Manille, Manila.
Des bancs sans accoudoir nous offrent la possibilité de terminer la nuit dans l'aéroport.

Quelques jours dans cette
capitale des Philippines… puis différents bus
vers Sagada, Bontoc, Tabuk, Tuguegarao et Aparri, bourg final au nord de l'île de Luzon.

Par hasard, Hubert a lu une ligne au sujet de l'
île de Calayan dans un prospectus.
Cette île va devenir notre but parmi les
7641 îles des Philippines.
Des lieux de plus en plus inexistants qui prennent une valeur exceptionnelle aujourd'hui où le monde est si douloureux.

Très difficile à atteindre en cette saison.
Les typhons se succèdent et nous obligent à patienter…
Le petit
Eagle Ferry peut enfin embarquer quelques passagers mais surtout des marchandises.

Et quel bonheur une fois sur place… malgré
deux tremblements de terre ressentis dans notre lit
et sur un banc de pierre qui littéralement nous a donné l'impression d'un aller retour de quelques centimètres.
Les employés de la mairie se précipitant à l'extérieur… et tout s'est calmé.

Jolie anecdote : Au retour, de Calayan à Aparri, l'Eagle Ferry s'est transformé en maternité… Bébé et Maman vont bien !

 

Plaisir de danser à Calayan
octobre - novembre 2022

— Vidéo —

D'autres rencontres à venir… d'autres vidéos à venir…

Nous avons privilégié, tout au nord de l'île de Luzon, ce point infime comme une pointe de stylo posée sur la carte du monde.

Nous, qui avons toujours pour but de nous rendre aux îles Marquises, nous pensons avoir touché ici à Calayan du bout des pieds et du bout du cœur ce que Jacques Brel a connu à Hiva-Oa aux Îles Marquises durant les dernières années de sa vie.

Seuls étrangers sur cette île avec un Irlandais.
Éamann et sa femme Joy, née à Calayan, entreprennent la création d'un journal "Calayan Times”.
Le premier numéro est prévu pour mars 2023.

Un article de notre part en fera parti. Le voici avec ses photos :

Stacks Image 73551
       Partis de France depuis septembre 2021, de nombreux lieux nous ont comblés dans ces différents pays où nous avons vécu de deux à cinq mois.
Puis, quittant la Corée du Sud pour atterrir à Manille, une photo, une seule, a déclenché le désir de voguer sur l'Eagle Ferry et rejoindre cette île, votre île, ce point unique sur la carte du monde.
Dès l'embarquement à Aparri, un bonheur partagé nous a touchés… puis l'arrivée face à la mairie… descendre la passerelle, poser les pieds sur la plage d'un blanc étonnant fait de morceaux de coraux, les barques à balanciers, le coucher de soleil… l'énumération serait trop longue pour tous ces bienfaits reçus dès le premier jour.
Mais le cadeau à venir était encore plus grand grâce au mot "ballet". La danse classique a créé une magnifique complicité entre nous et une douzaine d'enfants garçons et filles. Dans une des salles de la mairie ou sur le parvis de l'église, l'enthousiasme a jailli au gré d'arabesques, de pas de bourré, de sauts de chat et une chorégraphie est née !
Tout cela entrecoupé de superbes balades vers Sibang, Silpi, Cabudadan, l'école de Caniwalan, les chûtes de Bataraw et le village de Cataruman avec la gentillesse d'Hamado et les grottes de Lusok dans son bateau.
Nous ne pouvons noter tous vos prénoms, vous avez été si nombreux à nous offrir, avec tant de naturel, un accueil généreux et chaleureux. Vous avez été de merveilleux compagnons de voyage pendant ces cinq semaines sur votre île, sur l'île de CALAYAN.
Deux voyageurs français qui ne vous remercieront jamais assez et qui vous disent :
"Ne changez pas ! Gardez votre spontanéité, votre simplicité, votre joie de vivre si communicative !"
Jacqueline Gout et Hubert Dan
Stacks Image 73544
Stacks Image 73542
Stacks Image 73500

Agyamanak ! Merci à vous tous, mes beaux et si joyeux gamins !!!
Agyamanak à Jewel, Precious et Thya, absents sur la photo

 
. COMMENTAIRES DISQUS
Si vous n'avez pas d'identifiant Disqus, Facebook, Twitter ou Google, vous pouvez tout de même écrire un commentaire "en tant qu'invité(e)"...

- Cliquez dans "Commencer / Participer à la discussion" pour écrire votre message
- Ensuite sous votre message, renseignez votre nom, puis seulement votre courriel
- Cochez la case “Je préfère publier en tant qu'invité”
- Cliquez sur la flèche pour valider votre commentaire

Votre message sera visible lorsque nous en aurons pris connaissance… (règlement Disqus des invités)

...et au bout du compte, Jacqueline et Hubert seront ravis de vous lire... et de vous répondre !

Photo Jacqueline et Hubert

© 1999 - 2023 Jacqueline Gout / Hubert Dan