Découvrir l'Humanité




D'un pays à l'autre - Pérou 1 / 2       - vers page 2
 

101

Chachapoyas, Kuélap et cascades…
du 2 au 10 juin 2018

              Avant cela, petite frontière à La Balsa au bureau unique, une table une chaise et un tampon côté Équateur comme côté Pérou. Puis, pendant 3500 km les sommets enneigés ont toujours eu un regard sur nous du nord au sud tout au long de cette Cordillère des Andes qui dégouline de monts et de vallées.
Première ville, Chachapoyas. Cascades, canyon et site archéologique nous sont promis comme celui de Kuélap.

101b

102


Kuélap, une forteresse, un site comparable par sa taille et son intérêt historique au Machu Picchu, nous dit-on.
Situé à 3000 mètres d’altitude, un téléphérique permet depuis peu d’accéder à cette véritable ville composée de 400 bâtiments construits aux alentours du Xe siècle par les
Chachapoya, un peuple des Andes.

103

103b

La végétation a pris possession de ces lieux de vie car les Espagnols, venant déloger ce peuple, n’ont été aucunement intéressés par ces hauteurs et n'y sont pas restés.


104

104b

Toujours à Chachapoyas, nous assistons à la reconstitution de la bataille de Higos Urco qui eut lieu le 6 juin 1821.


105

Un speaker raconte l’indépendance conquise par le peuple Chachapoya lui-même. En désespoir de cause, hommes femmes enfants ont prêté main forte aux soldats et réussi à mettre dehors les Espagnols.


106

107

À cheval ou à pied, tous les figurants jouent pleinement leurs rôles. Hubert a été autorisé à se mêler aux journalistes et photographes sur le terrain.


108

109

Chaque année, la ville rend hommage aux combattants et vainqueurs de la bataille.

110

111

Jeux de cascades… La Yumbilla au cœur d’une jungle digne de films fantastiques… des racines en guise de marche, des troncs d’arbres largement fendus à hauteur d’homme permettant le passage, des ponts suspendus ou de simples troncs à traverser en équilibre…


112

Je reste toujours étonnée de ce genre de balades cinématographiques, la réalité rejoint la fiction.

113

Des endroits où, pour y parvenir, l’on se sent tout petit.

114

Nous jouons toujours dans les hauteurs avec la Gocta. Allez des chiffres… chute de Yumbilla 895 mètres et celle de la Gocta 771 !


115

Et Hubert malgré son objectif grand angle ne peut pas toujours saisir ces cascades dans toute leur verticalité !


116

Cette merveille a obtenu la quatrième place dans la liste des chutes les plus hallucinantes du monde. Elle a été découverte par l'Allemand Stefan Ziemendorff, qui a remarqué que le lieu ne figure sur aucune carte à cause de son éloignement. Malgré le fait que les habitants connaissaient la cascade, ils ont toujours caché l'existence de la Gocta par crainte des légendes et des mythes… la présence d'une sirène et d'un serpent qui défendent le lieu…

117

 

Leymebamba et ses momies
du 11 au 21 juin 2018

              Pour un sourire,

201


Leymebamba et son musée très réputé.
Première salle, en vitrines : accessoires de la vie quotidienne du peuple Chachapoya, tissus, bols, vasques, cuillères, sacoches et photos des
chulchas, excavations au flanc de la falaise surplombant la lagune de Los Condores.

202

Puis, la salle des momies. Tous deux avons immédiatement l’impression de déranger.

203

Un documentaire est diffusé expliquant les difficultés d’amener ces corps dans ce musée.
Des images insupportables montrant le déplacement de chacune des momies par une petite ouverture de cette falaise, récupérées à l’extérieur, mises dans des sacs plastique puis descendues à dos d’âne...

204

206

205

Nécessité d’avoir un endroit adéquat pour la conservation des momies… ou orgueil et vanité de la création d’un musée sont-elles les seules et vraies motivations…?
Pourquoi ne pas respecter le choix, les valeurs de ces personnes.


207

208

Douceur des champs de trigo, de blé, en allant découvrir les ruines Incas de Pircaloma situées encore une fois à des hauteurs incroyables.


209

Tout à coup des sons de sabots. Une gamine… Elle ralentit, marche au pas, nous sourit et repart son sac bringuebalant au rythme de sa monture.


210

De face, de dos, je reviens de l’école !

211

À peine revenus de cette magnifique impression, deux chevaux… Le premier monté d’un garçonnet merveilleux de sourire et de naturel…

212

Nous aussi, revenons de l’école !

213

Chaque jour, de l’école à leurs maisonnettes, des chemins empruntés par ces enfants. Emballés par ces rencontres, nous avançons, le sentier se réduit de plus en plus, ne laissant vraiment l’espace que d’un pied, d’un sabot…

214


Un carré de canne à sucre, Regina et Osvaldo y travaillent. Ils nous indiquent l’escalier de pierres, enfoui dans la broussaille, qui mène au sommet de Pircaloma.

215


Ce hameau, entouré de monts et vallées dont des traces de cascades, à la saison des pluies, se laissent apercevoir, démontre une volonté étonnante d’indépendance. Certaines excavations dans la roche doivent être des sépultures. Par chance, celles-ci sont oubliées du monde actuel. De l’émotion pensant à ces peuples anciens…

216


Regina et Osvaldo, des personnages…. Heureux de cette visite, ils racontent en rigolant une vie pas facile, les sanitaires installés depuis peu mais toujours pas d’électricité, une demande de panneaux solaires…

217


Cachicadan et ses eaux thermales. Tout le village est alimenté par cette source naturellement chaude.
Son église, ses gamines dont l’une se prénomme Emilie alors, bien sur, la chanson "je m’appelle…"

218


219


Dans ce village, nous assistons au France - Pérou ! Et oui, nous sommes en pleine coupe du monde ! Grand sujet de conversation avec les Péruviens et Péruviennes, les femmes suivent le foot.
Remarquez la belle betterave de ce cultivateur.

220


221


Comment ne pas vous présenter Gabriella qui me fait dire que laisser l’envie inventer le voyage est un privilège.

222


Les instants d’un… Vu par Jac !



De mini bus en mini bus, nous roulons au cœur de cette Cordillère.
Compliqué de trouver de longues distances en autobus, nous allons par petits tronçons atteindre cette Cordillère Blanche.


223

Le canyon se resserre de façon impressionnante parfois et des tunnels vont s’enchainer. Le bus donne l’impression d’épouser la roche. Une roche si près des rétroviseurs, des roues si proches des précipices…
Nous dormons dans de petits villages comme ici à La Yeguada.


224

225

226

 

Cordillère Blanche, lagunes
et puya raimondii

du 22 juin au 3 juillet 2018

301

              Caraz et ses alentours... À 4300 mètres d’altitude, la laguna Parón. Elle nous verra à deux reprises.

302


304


303


Nous en redescendrons à pied la première fois, 16 km avec lune et étoiles…

305

306

Magnifique chute en plus d’un torrent dont l’eau est d’un bleu glacier d’une transparence… Il n’est pas sur la photo, à vous de l’imaginer…


307

Et ces transparences là-haut quand nous quittons cette lagune en compagnie du même couple qui gentiment nous y a amenés…

308

Encore des vacanciers Péruviens de Lima pour nous déposer au village Parón.

309

Se laisser redescendre par le sentier nous permet d’apprécier ces eucalyptus qui sont vraiment l’arbre du pays. Réellement beaux de la naissance à l’âge mur. Son écorce, la couleur des feuilles, le rend terriblement vivant sans parler du parfum qu’il offre.


310

311

Nombreuses cultures dans cette vallée dont celles d’œillets qui nous ravissent.

312

313

Dans une autre direction, autre lieu insolite, Punta Winchus et ses candélabres, ses puya raimondii.

314

On nous dépose au milieu de nulle part à 4700 mètres. Des moments toujours incroyables quand seule la nature nous offre un panorama à 360°.

315

316

Ces hautes palmes, qui peuvent vivre cent ans, meurent après leur unique floraison. Elles sont étonnantes mais au sol, également, toutes ces formes et couleurs de cactus d’une délicatesse inouïe.

317

318

Si difficile de quitter ces lieux magiques avec de telles plantes. Là aussi, nous rentrerons à la nuit tombée. Dix kilomètres en lacets pentus…

319


Autre véhicule d’où nous sommes les seuls à descendre.


320


Lagune en bordure de piste bien jolie mais c’est vers une autre que nous allons.


321


Grimper, marcher, elle demande à être appréciée. Où dénicher cette lagune 69… Nous commençons à 3900m et devons nous rendre à 4600m.

322


323


324


325


Des lupins, en bordure du sentier très rocailleux qui se dessine maintenant, pour nous amener vers cette lagune 69.

326


327


Ça grimpe toujours sur un sentier étroit, encore plus étroit, la demoiselle est bien protégée. Petit écrin pour l’épanouissement de ce bleu turquoise.

Leo Rojas "Farewell"

  • Chachapoyas - Gare routière

  • Site archéologique de Kuélap

  • Site archéologique de Kuélap

  • Site archéologique de Kuélap

  • Site archéologique de Kuélap

  • Site archéologique de Kuélap

  • Site archéologique de Kuélap

  • Chachapoyas - Bataille de Higos Urco

  • Chachapoyas - Bataille de Higos Urco

  • Chachapoyas - Bataille de Higos Urco

  • Chachapoyas - Bataille de Higos Urco

  • Chachapoyas - Bataille de Higos Urco

  • Chachapoyas

  • Chachapoyas

  • Cascade Yumbilla - 895 mètres

  • Pont suspendu vers Cascade Yumbilla

  • Promontoire sur la cascade Gocta

  • Cascade Gocta - 771 mètres

  • Cascade Gocta - 771 mètres

  • Cascade Gocta - 771 mètres

  • Leymebamba

  • Musée de Leymebamba

  • Musée de Leymebamba

  • Musée de Leymebamba

  • Musée de Leymebamba

  • Musée de Leymebamba

  • Musée de Leymebamba

  • Champ de trigo

  • Cultivateur de trigo

  • Retour d'école du côté de Leymebamba

  • Retour d'école du côté de Leymebamba

  • Retour d'école du côté de Leymebamba

  • Retour d'école du côté de Leymebamba

  • Près des ruines Incas de Pircaloma

  • Ruines Incas de Pircaloma

  • Regina et Osvaldo à Pircaloma

  • Cachicadan

  • Gamines de Cachicadan

  • Hmmm la canne à sucre !

  • Cachicadan - Superbe betterave !

  • Cachicadan - Laine d'alpaga

  • Gabriella de San Francisco Del Yeso

  • Canyon du Rio Tablachaca

  • La Yeguada

  • La Yeguada

  • Canyon du Rio Tablachaca

  • Caraz - Laguna Parón

  • Caraz - Laguna Parón

  • Caraz - Laguna Parón

  • Caraz - Laguna Parón

  • Caraz - Laguna Parón

  • Caraz - Laguna Parón

  • Chute d'eau près de la laguna Parón

  • Sentier vers la laguna Parón

  • Caraz - Vue du village Parón

  • Entre Caraz et le village Parón

  • Entre Caraz et le village Parón

  • Cultures d'œillets entre Caraz et le village Parón

  • Cultures d'œillets entre Caraz et le village Parón

  • Caraz - Vue de Punta Winchus

  • Caraz - Punta Winchus - Puya raimondii

  • Caraz - Punta Winchus - Puya raimondii

  • Caraz - Punta Winchus - Cactus

  • Caraz - Punta Winchus - Cactus

  • Caraz - Vue de Punta Winchus

  • Choix de chapeaux dans la Cordillère Blanche

  • Yungay - Laguna Llanganuco

  • Yungay - Sentier Laguna 69

  • Yungay - Sentier Laguna 69

  • Yungay - Sentier Laguna 69

  • Yungay - Sentier Laguna 69

  • Yungay - Sentier Laguna 69

  • Yungay - Sentier Laguna 69

  • Yungay - Laguna 69

  • Yungay - Laguna 69

  • Yungay - Sentier Laguna 69

  • Yungay - Sentier Laguna 69

  • Yungay - Sentier Laguna 69

  • Yungay - Sentier Laguna 69

  • Caraz - Route du Punta Olimpica

  •  Caraz - Route du Punta Olimpica

    Caraz - Route du Punta Olimpica

  • Caraz - Route du Punta Olimpica

  • Caraz - Route du Punta Olimpica

  •  Carte Pérou dans le Monde

    (Pour zoomer... clic sur + en haut à gauche / ou double-clic sur la carte)

Stacks Image 46798

Le Pérou dans le Monde… clic sur la carte 


Merci pour votre soutien…
. Jaen
Hostal Requejo
. Chachapoyas
Bunker Hostal
. Leymebamba
Hostal Cafetin La Joya
. Cajamarca
Hostal Aventura
. Huamachuco
Hostal Plaza
. Cachicadán
Hostal Cachicadán
. La Yeguada
Hospedaje
. Caraz
Hospedaje Plaza
. Caruaz
Hospedaje Robri
. La Unión
Hostal Karol
. Huancayo
Hôtel Santa Felicita
. Huancavelica
Hospedaje
. Pilpichaca
Yachaywasi Eco-Tecnológico Bungalows
. Ayacucho
Hospedaje Florcita
. Abancay
Hostal El Paraíso
. Cusco
Hostal Qoñi Wasi
Agence de Voyages Soncco Tours
. Aguas Calientes - Machu Picchu
Hôtel Keros Inn
. Puno
Posada Del Qolla

328

Impossible d'imaginer ce spectacle final.

329

Dos à la lagune mais tant de beauté encore devant.

330

Le ciel nous fait partager de sublimes instants. Des petits bijoux colorés dissimulés dans la blancheur ou la sècheresse des montagnes.

331

Comme nous n’avons pas été raisonnables, nous sommes seuls pour ressentir pleinement ce paysage mais également seuls pour retrouver la piste trois heures plus tard.

332

333

Seule l’étoile polaire nous attend. La route va être longue, pas un son, pas de village.
Nous marchons, ne pas réfléchir, marcher. Ne pas espérer le p’tit coup de chance que nous avons à chaque fois et si… le voilà !
Et le chauffeur nous le confirme " Grande chance que nous passions par là. Après 17h30, plus aucun mini bus ou véhicule."
Nous nous sommes promis d’être plus responsable à l’avenir.


334

Des décors toujours aussi exceptionnels mais à moto cette fois pour aller au-devant d’eux. Au-devant du tunnel le plus haut du monde à 4890 mètres, le Punta Olimpica.


335

337

La route n’est formée que de V couchés dans un paysage qui devient de plus en plus blanc de plus en plus haut de plus en plus loin.
Passé le tunnel, la vue se resserre sur un paysage en lacet rétrécis menant à une lagune. Chacune d'elles sont des perles colorées douces au regard.

336


. COMMENTAIRES DISQUS
Si vous n'avez pas d'identifiant Disqus, Facebook, Twitter ou Google, vous pouvez tout de même écrire un commentaire "en tant qu'invité(e)"...

- Cliquez dans
"Commencer / Participer à la discussion" pour écrire votre message
- Ensuite sous votre message, renseignez votre
nom, puis seulement votre courriel
- Cocher les
3 cases suivantes
- Cliquez sur la flèche pour
valider votre commentaire

...et au bout du compte, Jacqueline et Hubert seront ravis de vous lire... et de vous répondre !

Photo Jacqueline et Hubert


© 2017 - 2018 Jacqueline Gout / Hubert Dan