Découvrir l'Humanité




 

2

Belle région, le Chiapas !
du 18 au 27 août 2017

             Quittant Todos Santos Cuchumatán, une nuit à Jacaltenango et en chicken bus, mini bus, tuk tuk voilà la ville de La Mesilla et son poste-frontière guatémaltèque. Passeports avec tampons de sortie puis un taxi collectif, 4 km pour rejoindre le poste-frontière mexicain. Un douanier, le nez sur son poste de télé, ne lâche pas la suite de son feuilleton tandis que nous remplissons les formulaires.
Et hop, un tampon pour un visa de 6 mois !
Maintenant, où y-at-il un distributeur… nous avons besoin de pesos, finis les quetzals du Guatemala. Aucune possibilité ici. Vous pouvez uniquement changer des dollars et pour cela, il faut retourner à l’autre poste…
Un chauffeur de mini bus accepte de nous amener jusqu’à Comitan, première ville avec des DAB, à 77km.
De là, nous reprenons un mini bus et à Tziscao, qui possède le plus grand lac des Lagunes de Montebello, Hubert nous trouve une chambre toute mignonnette chez l’épicier.

1

En stop, assis ou debout sur les plateaux de pick-up, nous découvrons le lac Montebello et sa plage, la cascade Cristal et les deux lacs placés en estrades, le lac Pojoj et son îlot.


3

Des "balsas" se louent avec leurs piroguiers. De nombreuses familles créent de l’animation sur ce lac.


4

5

Un sentier et petit à petit, les cinq lacs vont se composer.


6


En dernier, le lac International frontière des deux pays. Poissons mexicains d’un côté, poissons guatémaltèques de l’autre plaisante Hubert.
Je me suis amusée à filmer son explication…




Église San Lorenzo du village de Zinacantán le dimanche 27 août
23

Et puis, dans la nuit du 7 au 8 septembre, un tremblement de terre de 8,2 sur l’échelle de Richter a frappé le sud-ouest du Mexique…
Malheureusement, l’église San Lorenzo a été frappée durement.
Nous avions passé tout l’après-midi dans cette église, seuls avec ces femmes et hommes qui nous avaient acceptés et intégrés même à leurs rituels, notamment le petit verre d’alcool bu chacun son tour à la fin de la cérémonie…

Zinacantan
(Source : Twitter Ma Cristina García C)


24

À Zinacantán, très privilégiés ce dimanche.

25

26


Descendants de Mayas, ces personnes sont habillés de ces costumes ancestraux pour leurs cérémonies journalières. Vêtements et chaussures…
Tous parlent le tzotzil, l’un des dialectes maya, m’explique la seule femme parlant espagnol.

27

28

La Cathédrale de San Cristóbal de las Casas

7

8

Superbe Plazza de la Paz où des femmes, dans leur grosse jupe traditionnelle noire repliée sur le devant et maintenue par une large ceinture, proposent aux passants, et à ceux attablés aux terrasses des cafés, écharpes et chemises. Des enfants aussi, chargés d’accessoires, comme un petit d’à peine trois ans, qui est sur la pointe des pieds pour avoir le bout du nez sur la table. Il propose aux touristes bracelets et pompons…
Le "voyage" oblige à voir, à vivre cet état de fait. Et depuis 1993, notre premier voyage à Madagascar, cela reste toujours une douleur de se sentir impuissant face à ces petits bouts d’hommes.
Et ce sont les étincelles des yeux de certains, quand nous nous sommes posés quelques jours et que la confiance s’installe, qui osent me faire croire que nous sommes dans le vrai.


9

Ces rues de San Cristóbal proches de la Cathédrale où nous déambulons…

10

11


12

Et celles nous rapprochant du marché…

13

14

L’église Santo Domingo, impressionnante à l’intérieur comme à l’extérieur.

15

16

Un moment passé avec ces marchands qui l’entourent.

17

18

Nous nous sommes attachés à San Cristóbal de las Casas. De plus, l’hôtel Lucilla a été des plus agréables à vivre et superbement bien placé.

19

Attachés aussi à cette église bleue juste en face de l’hôtel, l’église Santa Lucia. Chaque matin, le sonneur de cloches dans la tourelle de gauche.

20

Et encore dans cette nuit du 7 au 8 septembre, ce tremblement de terre…
San Cristóbal de las Casas, une des villes les plus touchées… Cinq morts parmi les habitants, des monuments, une quinzaine d’églises dont Santa Lucia…
Nous avions quitté San Cristóbal dix jours auparavant et étions dans le Yucatán quand cela s’est produit.


 

Las Ruinas, comme les Mexicains les nomment !
du 28 août au 17 septembre

29

              De tous les sites Mayas, où nous avons passé une journée pour la plupart d’entre eux, je me suis amusée à compter le nombre de photos prises par Hubert… 1764 !

Quelques unes…

À Palenque dans l'État du Chiapas, le Temple des Inscriptions
30


Le Palais et sa Tour d'observatoire
32


Deux endroits où nous avons fait une longue pause assis en haut des marches.
Le Temple du Soleil à gauche
33


et le Temple de la Croix
31


Regardez bien les chaussures… portées encore aujourd'hui à Zinacantan.
Étonnant ce bas-relief représentant K’inich Janaab Pakal II
34


Palenque, nous avons aimé nous y perdre… Nous y avons vu des toucans, des singes hurleurs, un boa de 2,50 m et des iguanes magnifiques.

35


36


Les archéologues estiment avoir exploré moins de 10 % de la superficie totale de la cité. Il reste encore plus de mille structures couvertes par la forêt.

37


Pour les sites Mayas dans le Yucatán, nous avons loué une voiture, les transports en commun étaient compliqués, voir impossibles, surtout pour les sites les moins connus mais qui nous tentaient…
Nous prenons donc "La Ruta Puuc".

38


Des nuits chaudes, trop chaudes allongés dans notre voiture… et ouvrant les fenêtres, les moustiques ! Le choix n’était pas facile…
Le café ? Presque toujours quelqu’un pour me faire chauffer un peu d’eau.

39


À Uxmal, Hubert nous fait tourner autour de la pyramide du Devin…
40


Le Palais du Gouverneur
41

La pyramide du Devin
42

43

44


Le Quadrilatère des Nonnes et le Pigeonnier ensuite
45

46


47


Le Temple de Kabah
48


et Codz Poop ou Palais des Masques
49


et l’un des habitants de ces sites
50
Cliquez sur la photo pour voir cet iguane en action !

Le Grand Palais de Sayil
54


Et le Palais Sud, lieu rempli de mystère doux et paisible au cœur d’une belle végétation et quelques jours plus tard…

55


56


Vous comprenez pourquoi Chichén Itzá ne nous laisse pas un grand souvenir…
Difficile de ressentir quelque chose.
À part au milieu de ce Temple des Mille Colonnes moins fréquenté. Les colonnes et piliers servaient à supporter les poutres du toit d'une immense galerie.

58


Plus calme aussi le cénote (puits naturel rempli d’eau douce)…
mais qui, pour y arriver, vous fait emprunter une longue allée où des commerçants vous assaillent…

59


Photo obligatoire de celle pour qui tant de monde se déplace, la pyramide de Kukulcán, également appelée El Castillo, monument vieux de plus de mille ans.

57


Tulum, seul site en bordure de mer et son Temple du Dieu du Vent.
69


Tulum, cité maya, née il y a presque trois mille ans. L’occupation du site dura jusqu'en 1544, quand les Espagnols réussirent à vaincre les Mayas du Nord-Est du Yucatán. La ville fut abandonnée jusqu'à ce que l'on entreprenne des fouilles en 1916.

Petite plage des tortues et le temple du "Dieu Descendant" en hauteur.
68


70


67


Le Castillo et ci-dessous, la Maison du Halach Uinic "maison du grand seigneur".
71


La voiture nous a aussi permis de nous déplacer vers une dizaine de cénotes.
Les cénotes sont des puits naturels, remplis d’eau douce. Certains sont ouverts à ras de terre à la manière d’un lac, tandis que d’autres sont fermés par une voûte partielle ou totale, comme une grotte.
Les Mayas utilisaient ces puits comme réserve d'eau douce.

Cénotes… X-Batún, Chelentun, Keken
64


65


66




Sur cette côte de la péninsule du Yucatán, un détour à Celestún dans l’espoir de voir des flamands roses… entr'autres.

61

63

62

Rendant notre voiture à Campeche, nous sommes allés à Edzná qui n’est qu’à quelques kilomètres de là en compagnie d'une jeune femme Allemande, mariée à un Mexicain, qui remplit sa vie par le chant, la musique, le yoga et la permaculture…

306


304

305

301

Espérant qu’un hôtelier veuille bien nous accorder une ristourne sachant que nous voulons travailler plusieurs jours aux vidéos et photos… Deux mois à visionner… Tout a été emmagasiné depuis début juillet…
Grande chance à "Hotel & Hostal Casa Risueño". Calle 10, Centro Ciudad de Campeche !!!

210

  • Faire défiler les images suivantes...

 


Campeche, un livre de coloriages !

du 18 septembre au 15 octobre 2017

207

              Campeche, seule ville fortifiée du Mexique, aux longues rues, aux maisons basses, me donne un effet de livre de coloriages. Chaque rue offre une nouvelle page. Chaque maison rarement plus haute d’un étage est peinte d’un ton pastel vert jaune rose bleu. Seules les églises sont d’un jaune safran ou d’un rouge bordeaux et la Catedral de Nuestra Señora de la Purísima Concepción, elle, n’est que douceur habillée d’ocre.      

206

208


À deux pas de la cathédrale, nous sommes installés pour un temps incertain… Une chambre à l’étage donnant sur un toit-terrasse, où cactus et frangipaniers sont les maîtres (on les aperçoit), entourés de la gentillesse des trois employés de jour comme de nuit, Iracema, Maricela, Teodoro.
Ils m'ont proposé de participer à un atelier musique et chanson avec des enfants entre 6 et 10 ans. Avec plaisir, nous avons fait un peu de théâtre. J'ai eu droit à de belles expressions avec "Si" et "No" puis nous avons chanté un Frère Jacques en français et espagnol pour clore la séance.


213

203

Gentillesse, amabilité, sourires sur tous les bancs de Campeche.


209

205

204


Là, sur un banc du Parque de Guadalupe et autour…

211


Et ce mois d’octobre est l’occasion du 500ème anniversaire de la ville. Les Espagnols se sont imposés à Campeche en 1517…
Les Pirates ont été de la partie ! Hubert a pensé à des enfants que nous connaissons bien pour faire cette photo !!!

212


L'église San Roque à l'angle de la Calle 59, dite "la plus belle rue de Campeche".

201

202

La Calle 59 dans un sens et dans l'autre…

214


Nous avons assisté à un concert au Teatro Juan de la Cabada avec l'Orchestre Symphonique de Campeche mais aucun spectacle dans ce Teatro de la Ciudad.

215


Une vie paisible, douce, chaleureuse et pleine de danses, de chansons, de musiques en ce mois d’octobre.


216

Folklore, costumes traditionnels, défilés…


217


218


Spectacles, concerts, son et lumière, messes en plein air… Ici, à l'église San Francisco de Campeche où la première messe a été dite en 1517.

219


220


Chaque lieu, chaque place ont leurs gradins qui se montent, se démontent… avec entrée libre pour tous !

221


Et pour compléter le tableau ce soir-là, le ciel était de la partie !

222

 


Campeche, une des plus belles villes du monde !

16 octobre 2017



              Nous osons ce titre… Cette petite ville n'a pas de monuments extraordinaires, mais une qualité de vie fabuleuse. Toutes ces teintes ne sont que douceur et joie de vivre. Pas un café bu, pas un fruit acheté sans qu'une conversation ne s'engage avec des personnes de tous âges.
Sans oublier le golfe du Mexique qui borde la ville. Border est le verbe qui convient tant cette eau ressemble à celle d’un lac. Une eau sage, paisible qui, avec un ciel très bas et une couleur si pâle parfois, ne rappelle aucunement la mer qui peut être belle et âpre à la fois.

Campeche, dernière journée, dernières heures vécues ici, impossible de résister…

Une petite galerie photo supplémentaire
Cliquez sur une photo ci-dessous

  • en maquette...

  • et sa cathédrale

  • et l'une de ses placettes

  • et un joli tour de la ville

  • vue de la bibliothèque

  • et les arcades de la bibliothèque

  • et les arcades de la bibliothèque

  • et sa cathédrale

  • et sa place de la cathédrale

  • et sa cathédrale mais aussi OXXO, rdv du café

  • pour un regard

  • et son parc de la cathédrale

  • et balade passant par les arcades de la bibliothèque

  • et l'un de ses policiers... très écolo...

  • et ses véhicules de police, écolo, non ?

  • "Non, non, ce n'est pas un joujou !"

  • si paisible dans l'un de ses parcs

  • et l'une de ses pièces à vivre

  • et notre resto chinois favori à droite

  • et le drapeau mexicain

  • et sa rue la plus renommée, la Calle 59

  • et de jolies femmes dans cette Calle 59

  • Lui-aussi pose dans la Calle 59

  • pour un regard inoubliable

  • et ses couleurs bien vivantes

  • et ses cadeaux de douceur de vivre

  • et l'un de ses petits bonshommes

 


Yaxchilán, cité Maya au cœur de la jungle !

du 17 au 25 octobre 2017

520b

              Un tour chez le dentiste pour Hubert le jour même où nous quittions Campeche… et un bus de nuit jusqu’à Tenosique Tabasco. De nuit, pas vraiment car à 2h30 du matin terminus dans une gare routière fermée ! Seuls, les moustiques et la pluie pour nous accueillir en attendant l’ouverture à 4h !
Cinq transports différents, taxis collectifs et mini bus, pour arriver à Frontera Corozal. Pourquoi ce village frontalier entre le Mexique et le Guatemala ? Pour aller à la rencontre de Yaxchilán.

521b


Yaxchilán, ancienne cité Maya à l'est du Chiapas, se trouve dans une boucle en fer à cheval du fleuve Usumacinta, frontière naturelle entre le Mexique et le Guatemala. Une végétation formant un superbe écrin ajoute encore à la beauté du lieu.

522b


Malheureusement pour Hubert la déception de son appareil-photo le lâchant lui a gâché le début de journée.
L'écran et son viseur clignotaient continuellement en rouge bleu vert noir.
Est-ce une chaleur excessive, une humidité trop grande à Campeche, à Frontera Corozal où nous avons pris le bateau pour Yaxchilán…?
Le choix de ce petit appareil était mûrement réfléchi et il en était très satisfait.
Cet appareil va tout de même lui accorder un répit, le temps de la visite de ce site fabuleux, mais plus rien depuis !

Et pour poursuivre l’histoire en images,

cliquez sur la pirogue ci-dessous…

  • sur le fleuve Ucumacinta

  • et sa Grande Plaza donnant sur le fleuve Usumacinta

  • et sa Grande Plaza

  • habillée de l'un de ses superbes spécimens sur la Grande Plaza

  • et l'un de ses arbres à l'étonnante écorce rouge sur la Grande Plaza

  • et ses sentiers mystérieux

  • qui offre sans cesse en toute quiétude

  • et ses marches si vivantes

  • et sa Grande Acropole annoncée par ce filet de racines

  • et sa Grande Acropole vue de face

  • et sa Grande Acropole vue de dos

  • et ses grimpettes délicieuses

  • et ses édifices toujours surprenants

  • où des marches deviennent promenade

  • et l'envie d'aller de l'avant

  • et ses découvertes sans cesse renouvelées

  • et son architecture Maya bien mystérieuse

  • où l'on ne cesserrait jamais d'avancer

  • où la liberté de la nature est un régal

  • et ses cadeaux au détour de chaque arbre

  • où la gourmandise bat son plein entre nature et édifices

  • où même la mousse a son histoire

  • et tout le mystère de ces marches

  • dont la jungle est sa compagne


              Après avoir joué les explorateurs tels Indiana Jones, nous nous dirigeons vers l'un, sans doute, de nos derniers sites Mayas, celui de Tikal qui nous ramène au Guatemala.

Santa Elena d'un côté du pont et Isla de Flores de l'autre, petite île charmante au milieu d'un lac. Nous y avons dîné de tacos et autres spécialités à plusieurs reprises, assis sur le muret…

100b


Et pendant ces quelques jours, un appareil photo Canon semble attendre Hubert… puisque trois modèles seulement sont à vendre à Santa Elena. Il trouve même un étui à la taille exacte dans un autre magasin. Nous espérons soit rencontrer l'hypothétique réparateur local, soit renvoyer l'appareil en France pour la garantie. Mais du Guatemala, aucun envoi possible vers l'étranger, les services postaux n'existant plus.

Tikal… "la damnation" continue pour Hubert. Ce jour là, impossible de réaliser un seul cliché pour inaugurer son nouvel appareil-photo. Une pluie démentielle toute la journée, les sentiers étaient des rivières. Nos chaussures ont eu du mal à s'en remettre.
Le souvenir reste cependant très beau quand, de cette jungle, émergent les sommets d'édifices, de pyramides… apparaissant disparaissant au travers de brumes laiteuses.

Seul mon smartphone va être sorti une ou deux fois, donc des images de qualité moindre… désolée…


. COMMENTAIRES DISQUS
Si vous n'avez pas d'identifiant Disqus, Facebook, Twitter ou Google, vous pouvez tout de même écrire un commentaire "en tant qu'invité(e)"...

- Cliquez dans
"Commencer / Participer à la discussion" pour écrire votre message
- Ensuite sous votre message, renseignez votre
nom, puis seulement votre courriel
- Cocher les
3 cases suivantes
- Cliquez sur la flèche pour
valider votre commentaire

...et au bout du compte, Jacqueline et Hubert seront ravis de vous lire... et de vous répondre !

Photo Jacqueline et Hubert

Alejandro Filio "Brazos de Sol"

  • Lac Pojoj - Lagunes de Montebello

  • Cinco Lagos - Lagunes de Montebello

  • San Cristobal de Las Casas

  • San Cristobal de Las Casas

  • San Cristobal de Las Casas

  • Iglesia San Lorenzo - Zinacantan

  • Zinacantan

  • Le Temple de la Croix - Palenque

  • Cascade de Palenque

  • Dzitnup - Yucatán

  • La pyramide du Devin - Uxmal

  • Le Pigeonnier - Uxmal

  • Iguane à Kabah

  • Le Palais Sud - Sayil

  • Cenote - Chichén Itzá

  • Flamands roses - Celestún

  • Le Castillo - Tulum

  • Maison du Halach Uinic - Tulum

  • Chambre chez l'épicier de Tziscao - Lagunes de Montebello

  • Cinco Lagos - Lagunes de Montebello

  • Cathédrale de San Cristobal de Las Casas

  • San Cristobal de Las Casas

  • San Cristobal de Las Casas

  • Parque de Los Arcos - San Cristobal de Las Casas

  • Descendants de Mayas - Zinacantan

  • Le Temple des Inscriptions - Palenque

  • Bas-relief K’inich Janaab Pakal II - Palenque

  • Dzitnup - Yucatán

  • La pyramide du Devin - Uxmal

  • Le Pigeonnier - Uxmal

  • Le Grand Palais - Sayil

  • Le Temple des Mille Colonnes - Chichén Itzá

  • Cenote Chelentun - Yucatán

  • Cenote Keken - Yucatán

  • Site Maya - Tulum

  • Lac Pojoj - Lagunes de Montebello

  • Plaza de la Paz - San Cristobal de Las Casas

  • San Cristobal de Las Casas

  • Église Santo Domingo - San Cristobal de Las Casas

  • Hôtel Lucilla - San Cristobal de Las Casas

  • Place de l'église - Zinacantan

  • Descendants de Mayas - Zinacantan

  • Le Palais et sa Tour d'observatoire - Palenque

  • Cascade de Palenque

  • La pyramide du Devin - Uxmal

  • La pyramide du Devin - Uxmal

  • Le Temple de Kabah

  • Parking du site archéologique de Chichén Itzá

  • Cenote X-Batún - Yucatán

  • Plage de la cité Maya de Tulum

  • Cinco Lagos - Lagunes de Montebello

  • Plaza de la Paz - San Cristobal de Las Casas

  • Touristes en vadrouille - San Cristobal de Las Casas

  • Église Santo Domingo - San Cristobal de Las Casas

  • Église Santa Lucia - San Cristobal de Las Casas

  • Descendants de Mayas - Zinacantan

  • La cité Maya d'Edzná

  • La cité Maya d'Edzná

  • La cité Maya d'Edzná

  • Calendriers Mayas

  • Temple du Soleil à gauche - Palenque

  • Ruines Mayas - Palenque

  • Le Palais du Gouverneur - Uxmal

  • Le Quadrilatère des Nonnes - Uxmal

  • Codz Poop ou Palais des Masques - Kabah

  • La Pyramide de Kukulcán - Chichén Itzá

  • Flamands roses - Celestún

  • Celestún

  • Le Temple du Dieu du Vent - Tulum

  • Campeche Calle 59

  • Iglesia San Roque - Campeche

  • Plaza del Patrimonio Mundial de Campeche

  • Catedral de Nuestra Señora de la Purísima Concepción - Campeche

  • Catedral de Nuestra Señora de la Purísima Concepción - Campeche

  • Pirate de Campeche

  • Hotel & Hostal Casa Risueño - Campeche Calle 10

  • Campeche Calle 59

  • Parque de Guadalupe - Campeche

  • Sourires sur un banc de Campeche

  • Catedral de Nuestra Señora de la Purísima Concepción - Campeche

  • Retour du marché à Campeche - Calle 18

  • Parque de Guadalupe - Campeche

  • Campeche Calle 59

  • Hotel & Hostal Casa Risueño - Campeche Calle 10

  • Costume de la Campechanía

  • Défilé du mois de la Campechanía

  • Défilé du mois de la Campechanía

  • Église San Francisco de Campeche

  • Église San Francisco de Campeche

  • Habitants de Campeche

  • Ciel de Campeche

  • Teatro de la Ciudad - Campeche

  • Vivant sur le site de Edzná

  •  Carte Mexique dans le Monde

    (Pour zoomer... clic sur + en haut à gauche / ou double-clic sur la carte)

Carte du Mexique

Le Mexique dans le Monde… clic sur la carte 


Merci pour votre soutien…
. Lagunes de Montebello - Tziscao
Chambre chez l'épicier
. San Cristobal de Las Casas
Hôtel Lucella
. Palenque
Posada San Juan
. Sabancuy
Hôtel Plaza
. Campeche
Hotel y Hostal Casa Risueño
. Celestun
Hotel Sol y Mar
. Mani
Hôtel El Principe Tutul Xiu
. Frontera Corozal
Hôtel Nueva Alianza

© 2017 - 2018 Jacqueline Gout / Hubert Dan